Les couleurs de la libération
la tapisserie raconte

La tapisserie

Il y a cent ans, le 22 novembre 1918, le Roi Albert Ier entrait dans la ville de Bruxelles libérée. Son discours historique devant les Chambres réunies annonçait, après quatre années de guerre, une ère nouvelle. Un gouvernement d'Union nationale allait mettre en oeuvre de grandes réformes sociales. Le suffrage universel pur et simple pour les hommes est devenu réalité.

Le Sénat commémore cet événement à partir de l'automne 2018 avec une exposition interactive en ligne et une exposition artistique unique dans sa majestueuse salle de lecture. Le centre d'attraction est une exceptionnelle tapisserie du Sénat, « Le retour victorieux du Roi Albert à la tête de ses troupes à Bruxelles le 22 novembre ».

Elle représente le Roi Albert Ier à cheval, inspectant ses troupes devant le Palais de la Nation le 22 novembre 1918. Il est entouré de sa famille et de commandants militaires. La population l'acclame. Depuis les balcons du Palais de la Nation, les parlementaires et autres décideurs politiques ne perdent rien de la scène.

De par sa thématique captivante et sa technique spécifique, cette oeuvre d'art est un incontournable tant pour les amateurs d'art que pour les personnes intéressées par l'histoire.

L'histoire de cette tapisserie commence en 1934. Le 17 février de cette année-là, le Roi Albert Ier décède accidentellement à Marche-les-Dames. Le Sénat décide de commander une tapisserie pour rendre hommage au souverain décédé.